Bulletin du CPNN (Culture of Peace News Network) du 1er fevrier 2018

MASS MEDIA POUR LA PAIX

Depuis les débuts de CPNN nous avons rêvé que notre site Web et d’autres comme nous, attireraient tant de lecteurs que les mass médias auraient besoin de reprendre le thème de la culture de la paix afin de rivaliser avec nous.

Je ne sais pas si, finalement, nous avons joué un rôle, mais nous voyons en effet de plus en plus, du moins en Amérique latine et en Afrique, les médias reprendre le thème de la culture de la paix.

Le dernier exemple vient du Mexique (voir l’article du CPNN), « Le système de radio et de télévision de Zacatecas vont présenter la culture de la paix comme un thème transversal« .

Les nombreuses décisions prises dans leur manifeste « La radio publique en tant que constructeur de la paix au Mexique » prévoient que :

  • Chaque programme d’information doit débuter et se terminer avec des nouvelles positives et doit inclure au moins une histoire liée aux «initiatives de paix»
  • Chaque station de radio doit animer trimestriellement une journée de conférences, de lectures, de chansons et de poèmes sur la paix avec également les profils de personnes connues pour leur contributions à la paix
  • Un programme radio de 30 épisodes de 15 minutes chacun, sera diffusé par tous les radiodiffuseurs publics du Mexique avec des contenus dérivés du manifeste.

Le manifeste a été élaboré avec l’aide de journalistes Colombiens qui ont expliqué comment les médias jouent un rôle positif dans la transition vers la paix dans leur pays.

Prenons, par exemple, l’initiative « Radios communautaires pour la paix et la coexistence » (lancée à la mi-2016 avec le soutien de l’Union européenne) qui soutient 400 des 627 stations de radio communautaires du pays afin de créer une culture de la paix dans les zones rurales les plus reculées et les plus touchées par le conflit armé. L’initiative donne non seulement la parole à la population, mais elle comprend également des ateliers au cours desquels 200 journalistes de radios communautaires ont été formés à l’élaboration de contenus éducatifs sur la consolidation de la paix,

L’année dernière en Colombie, le Bureau du Haut Commissaire pour la Paix a commencé à former des journalistes et des annonceurs travaillant dans des centaines de petites stations de radio communautaires à travers le pays, y compris de nombreuses régions éloignées où la radio est le seul moyen d’accès.

Sur un autre continent, en Afrique, il y a maintenant tant d’initiatives médiatiques pour une culture de la paix que nous avons construit une section entière de CPNN consacrée à la question « Le journalisme africain et la culture de la paix, un modèle pour le reste de la monde ? » Des liens sont fournis avec les articles de CPNN de l’Ouganda, de la Tanzanie, du Sénégal, de la République Démocratique du Congo, du Mali et de la Somalie.

En Ouganda, depuis la fin de la guerre civile avec la LRA, les stations de radio communautaires locales se sont adressées au public pour la paix axée sur le développement. Des agences internationales ont formé des centaines de journalistes locaux aux reportages sur la paix. Un certain nombre de radios communautaires ont été créées avec un engagement pour le journalisme de paix et sont toujours actives aujourd’hui.

Le projet  « Empowering Local Radio with ICTs » de l’UNESCO aide les stations de radio et leurs communautés à dénoncer la tolérance à l’égard de la violence basée sur le genre et à en tenir les auteurs responsables en Tanzanie, en République démocratique du Congo, en Ouganda et au Burundi.

Au Sénégal, l’année dernière, des journalistes et des experts des pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel se sont réunis dans un séminaire sur « Le rôle des journalistes et des médias dans la prévention de la violence« .

« La responsabilité de chacun est de diffuser un contenu positif, des expériences utiles, qui participeraient à la construction du monde, et donc à la culture de la paix. Il revient donc aussi à l’Homme de mettre l’outil médiatique au service de la construction de la société, » selon Patrick Busquet, le patron de la Fondation Hirondelle (République Démocratique du Congo). C’est à la poursuite de cet idéal que la Fondation Hirondelle a installé en 2014 plusieurs médias en Afrique: Radio Okapi à Kinshasa, Radio Ndeke Luka à Bangui, les studios Tamani au Mali, Mozaïk en Côte d’Ivoire et Radio Hirondelle en Guinée.

En 2011, le Réseau des journalistes pour la paix et la sécurité (NetPeace) a été officiellement lancé au siège de l’Union africaine sous le thème « Promouvoir la culture de la paix à travers les médias ». Des coordonnateurs régionaux ont été reconnus en Mauritanie, au Mali, au Libéria, à Djibouti, au Kenya, au Burundi, en Guinée équatoriale, au Zimbabwe et en Afrique du Sud.

Aux Etats Unies l’année dernière, CPNN a participé à un panel intitulé « Cultiver une culture de paix à l’ère de Trump: quel rôle jouent les médias ?« . Parmi les panélistes figuraient Jeff Golden de Southern Oregon Public TV et Bert Etling, membre de Ashland Culture of Peace Commission et rédacteur en chef du journal Ashland Daily Tidings. Les articles sur la culture de la paix tirés de ce journal sont fréquemment réimprimés par CPNN.

Espérons que nous assisterons à la poursuite du développement des médias pour une culture de la paix dans le Nord, mais pour le moment, c’est l’Afrique et l’Amérique latine qui sont en tête.

* * * * * 

Si vous ne voyez pas les photos, cliquez ici pour la version internet. 
Cliquez ici pour le bulletin en anglais ou ici pour le bulletin en espagnol.

      

LIBERTÉ DE L’INFORMATION 
Mexico: Zacatecan Radio and Television System to introduce “the culture of peace” as a transversal theme
TOLÉRANCE ET SOLIDARITÉ 

Dialogue inter-religieux pour la paix : « C’est la diversité des religions qui donne un sens à la religion »
PARTICIPATION DÉMOCRATIQUE 

Honduras: Culture of peace promoted in 200 young people from “hot” areas
DÉVELOPPEMENT DURABLE 

‘World’s First Solar Highway’ Opens in China for Testing
DISARMAMENT ET SECURITÉ 

Baltimore, USA: Conference on US foreign military bases
DROITS DE L’HOMME 

Uruguay’s main trade union center plans massive mobilization to construct a culture of peace
ÉQUALITÉ HOMMES/FEMMES 

Women’s March protests across America against President Trump
ÉDUCATION POUR LA PAIX 

El Salvador to prioritize culture of peace in its schools
Posted in Bulletins d'Information, CPNN and tagged , .