Bulletin du CPNN (Culture of Peace News Network) du 1er mai 2018

Y A-T-IL DES PROGRÈS DE LA PAIX ?

Nous avons commencé les informations cette année avec les discussions de haut niveau entre la Corée du Sud et la Corée du Nord et leur participation conjointement aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang. Cela s’est bien passé. « À PyeongChang, le monde est devenu un », a déclaré Lee Hee-beom, chef du Comité d’organisation de PyeongChang. « Transcendant les différences de race, religion, nation et genre, nous avons souri ensemble, pleuré ensemble et partagé notre amitié. »

Les progrès en Corée se poursuivent ce mois-ci avec l’annonce que les dirigeants se sont serré la main dans la zone démilitarisée qui sépare les deux pays; ils se sont engagés à travailler pour dénucléariser la péninsule; et ils ont déclaré la fin officielle de la guerre de Corée. Selon les mots du président sud-coréen Moon Jae-In: « Kim Jong-un et moi avons déclaré ensemble qu’il n’y aurait plus de guerre dans la péninsule coréenne et un nouvel âge de paix a commencé ».

Le mois dernier, la lutte pour la justice pour le peuple palestinien a été concrétisé par la courage de la jeune activiste Amed Tamimi. La lutte s’est amplifiée ce mois-ci alors que des milliers de Palestiniens participaient à un mois de marches non-violentes, la « Grande marche du retour. » Israël ne pouvait tolérer une telle manifestation massive et a utilisé des tireurs d’élite pour tuer les participants non armés. Le militant vétéran de la paix, Uri Avnery, compare cela aux atrocités britanniques contre Gandhi et ses partisans en Inde et aux attaques racistes contre Martin Lurther King et ses partisans en Alabama, et il nous rappelle que les Britanniques ont finalement dû quitter l’Inde.

Pendant ce temps, les Palestiniens n’abandonnent pas l’espoir, malgré les difficultés et la guerre, comme l’illustre le « Cinéma pour les enfants de Gaza: » « né d’un désir de créer un refuge pour les enfants … preuve de la magie du cinéma, soulager la souffrance et fournir de la lumière à l’un des endroits les plus sombres du monde. »

Aux Nations Unies, cette année a célébré la 62ème session de la Commission de la condition de la femme. A titre de suivi, nous publions de brèves interviews avec 15 de ses participantes venues des quatre coins du monde. Selon les mots de Sohini Shoaib de l’Inde, « les femmes se lèvent, et non seulement les femmes, mais aussi toutes les personnes qui se sentent réduites au silence ».

Et finalement, les écoliers des États-Unis, qui sont descendus dans la rue le 24 mars pour protester contre la violence armée à la suite de la fusillade à l’école de Parkland, en Floride, ont poursuivi leur mobilisation. Le 20 avril, à l’occasion du massacre de l’école de Columbine (Colorado), les élèves ont de nouveau fait grève dans plus de 2 500 écoles du pays. Les élèves prévoient de continuer à se mobiliser pendant les vacances d’été cette année. Comme explique l’un des organisateurs, en s’adressant à son groupe d’étudiants, « Le changement arrive à travers la patience, et ce combat ne s’arrête pas après le 20 avril. »

Comme le remarque un commentateur, les manifestations étudiantes font partie d’un programme plus vaste visant à « cesser de nourrir la culture de la violence et du militarisme », ce qui comprend des programmes de formation dans les écoles pour préparer les étudiants à devenir officiers militaires.

Avançons-nous vers une culture de la paix ? Seul le temps nous le dira.

      

DISARMAMENT ET SECURITÉ


“Our Dreams Are Coming True”: Peace Activists Celebrate as Korean Leaders Vow to Officially End War

LIBERTÉ DE L’INFORMATION

Les jeunes : acteurs pour la paix et la réconciliation nationale au Mali

PARTICIPATION DÉMOCRATIQUE

7e édition du Festival international de danse et de musique de Thionck-Essyl : La culture pour la paix en Casamance

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Latin American mayors meet in Costa Rica for development goals

ÉQUALITÉ HOMMES/FEMMES

 
Voices from 62nd session of the Commission on the Status of Women (CSW62)

DROITS DE L’HOMME

Amnesty International: Israeli forces must end the use of excessive force in response to “Great March of Return” protests

TOLÉRANCE ET SOLIDARITÉ

Palestine’s Great March of Return: A New Defiance Campaign

ÉDUCATION POUR LA PAIX

Dominican Republic: Integrating art subjects in centers helps create a culture of peace

Posted in Bulletins d'Information, CPNN and tagged , .