Bulletin du CPNN (Culture of Peace News Network) du 1er février 2016

FAISONS-NOUS DES PROGRÈS?

Avec la nouvelle année 2016, nous pouvons nous demander si les avancées vers une culture de la paix, que nous avons abordées dans les différents bulletins mensuels en 2015, continuent à progresser en 2016.

Reprenons:

ACCUEILLIR LES RÉFUGIÉS (mois de décembre): En dépit de la résistance contre l'arrivée des réfugiés en Europe, se sont créés des mouvements sociaux qui prennent leur défense. Cela a été exprimé récemment par des manifs marquant la Journée d'Action Globale contre le Racisme. La manif de Madrid avait pour slogan, "Nous sommes tous des migrants et réfugiés. Nous avons tous nos droits." Un autre slogan a été "No à OTAN!" reflétant le fait que l'arrivée des réfugies est causée par la destruction de leur pays lors des interventions militaires de l'OTAN en Afrique et au Moyen Orient.

CULTURE DE LA PAIX EN AMÉRIQUE LATINE (novembre): Il y a des initiatives pour la culture de la paix partout en Amérique Latine. Dans le bulletin de novembre on trouve des activités à Cuba, en Bolivie, en Argentine, au Brésil, au Nicaragua, au Guatemala, au Chili, en Colombie et au Honduras. Et en décembre, la troisième réunion du Mouvement Pédagogique a pris place au Costa Rica avec 500 délégués de 18 pays et 34 syndicats d'éducation. L'ordre du jour: renouvellement de "la cohésion et le programme pour l’avenir de l’éducation en Amérique latine."

LA COLOMBIE SE PRÉPARE A LA PAIX (septembre): Le plus grand progrès vers la paix en Amérique Latine est celui de la Colombie. Comme indiqué dans la chronologie publiée ce mois, on peut anticiper les signatures de leur accord de paix dans le mois de mars.

Y-AURA-T-IL UNE VOLONTÉ POLITIQUE À LA COP21 (août): En même temps que des experts regrettent le manque de volonté politique lors du sommet du climat à Paris (voir le bulletin du mois dernier), l'année 2015 a vu "un progrès extraordinaire dans la génération de l'énergie renouvelable." Ce progrès donne l'espoir que nous pouvons renverser les processus du réchauffement de la planète même si les nations me veulent pas cesser leur dépendance aux énergies fossiles.

AFFRONTER LE TERRORISME SANS VIOLENCE (juillet): Les maires de Paris et Madrid, villes qui ont souffert le plus des actes terroristes, ont annoncé qu'ils vont sponsoriser un forum international pour la paix. Au lieu de réponses militaires, ils proposent l'éducation pour la non-violence. Dans une approche similaire, le secrétaire-général des Nations Unies, Mr Ban Ki-moon vient de publier un plan d'action contre l'extrémisme violent par des actions culturelles au lieu de militaires. Étant donné que "l'extrémisme s'accroît quand les droits de l'Homme sont violés, quand l'espace politique est réduit, quand les espérances d'insertion sont ignorées et quand les jeunes n'ont ni possibilités ni orientation pour leur vie . . . [nous devons soutenir] la bonne gouvernance, le respect de la loi, la participation démocratique, une éducation de qualité, un bon emploi, le plein respect des droits de l'Homme, et un effort spécial pour l'insertion des jeunes, reconnaissant leur contribution à la paix." Ce dernier élément a été reconnu en particulier dans la récente résolution 2250 du Conseil de sécurité concernant "Jeunesse, Paix et Sécurité."

VERS LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE (juin): Six cents représentants des communautés indigènes de différentes parties du monde se sont réunis récemment à Shillong en Inde pour Terra Madré Indigène (ITM), un événement qui contribue à forger un réseau mondial des peuples indigènes, des militants et de leurs sympathisants. "La vérité est que 500 millions de petites communautés alimentent 70 pour cent du monde, mais elles sont traitées sans respect du tout."

LE PRINTEMPS ANTI-AUSTÉRITÉ (mai): Le Premier Ministre du Portugal a déclaré que les premières mesures de son gouvernement cette année vont commencer à mettre fin à l'appauvrissement du pays et au déclin social en raison de la politique d'austérité. Il est arrivé au pouvoir lors des dernières élections en tant que candidat de l'opposition socialiste contre l'austérité, et il gouverne en coalition avec les partis marxistes et les communistes. En Espagne, Podemos qui a gagné un grand vote en opposant l'austérité, essaie maintenant de faire une coalition similaire avec les partis politiques de gauche.

FEMMES, ÉGALITÉ ET PAIX (avril): Les femmes africaines, organisées en "Dzomo la Mupo", la Voix de la Terre, associée avec le Réseau africain pour la biodiversité, se réapproprient la pratique agricole traditionnelle, s'opposant à la commercialisation de l'agriculture: "Les femmes doivent également enseigner aux jeunes filles et aux jeunes femmes le savoir sur les semences et sur la souveraineté alimentaire et sur l'importance du sol parce qu'elles sont de celles et ceux qui resteront pour transmettre ce message".

LA PAIX A TRAVERS LE TOURISME (mars): Un Sommet mondial sur le tourisme durable a eu lieux en Espagne en Novembre et a adopté une Charte mondiale pour un tourisme incorporant les 17 objectifs de développement durable adoptés par les Nations Unies. La Charte affirme également la préservation de la qualité réelle des destinations et de l'industrie du tourisme, ainsi que la nécessité de promouvoir des formes alternatives de tourisme.

ÉCOUTEZ LES PEUPLES INDIGÈNES (février): CPNN a récemment publié "15 Victoires des droits indigènes dont vous n'avez pas entendu parler en 2015." "Bonnes nouvelles. Parfois, il s'agit d'un barrage hydrolique annulé qui épargne à 20.000 personnes un déplacement forcé. D'autres fois, il prend la forme d'un aveu judiciaire simple, que les peuples indigènes sont effectivement les meilleurs défenseurs de l'environnement... les victoires des droits des indigènes nous donnent un répit pour célébrer, pour réfléchir et pour rafraîchir nos propres quêtes de la justice ". Et le Chili a créé un Ministère des populations indigènes, un conseil national et des conseils de peuples indigènes. Les représentants des ethnies Aymara, Quechua, Atacameños, Diaguitas, Kollas, Rapa Nui, Kawesqar, Yaganes and Mapuche ont été consultés.

COMMISSIONS DE VÉRITÉ (janvier): En Décembre, le rapport final de la Commission canadienne de Vérité a été publié. L'écrivain reflète que "Nous, en tant que pays, nous commençons tout juste à nous réconcilier avec la réalité des faits. Cela donne à réfléchir que la destruction systématique des cultures indigènes, des langues, des structures familiales, des terres et des cérémonies équivaut à un génocide culturel ... Mais le changement est possible. nous pouvons changer, nous changeons, et j'ai très bon espoir que cet élan que nous avons collectivement généré continuera. Je suis enthousiasmé par l'avenir qui nous attend et je suis fier de faire partie de ce pays qui embrasse ce cri pour le changement et la réconciliation ".

* * * * *

Si vous ne voyez pas les photos, cliquez ici pour la version internet.
Cliquez ici pour le bulletin en anglais ou ici pour le bulletin en espagnol