Bulletin du CPNN (Culture of Peace News Network) du 1er juillet 2018

« SLOW NEWS » D’AFRIQUE

Alors que les manchettes sont généralement pessimistes sur la paix, il y a eu deux moments forts qui nous donnent de l’espoir pour des solutions à deux des plus longues tensions internationales. En Corée, des résultats positifs proviennent de l’évaluation des sommets entre les Présidents des deux pays et le sommet des Présidents de la Corée du Nord et des États-Unis. De même, il y a quelques évaluations positives du rapprochement entre l’Éthiopie et l’Érythrée.

Parallèlement, il y a des «slow news» qui ne font pas les gros titres, mais qui se développent lentement et à un niveau profond. Ce n’est pas simplement la paix, mais plutôt une « culture de la paix ».

Nous pouvons voir cela surtout en Afrique. Au cours des dernières décennies, l’Afrique a démontré son leadership avec la Commission Vérité et Réconciliation en Afrique du Sud et les Gacaca au Rwanda, et suivant les traces des combattants contre l’apartheid d’hier, elle a un grand potentiel pour continuer dans le futur. A CPNN, nous avons suivi ces développements pendant de nombreuses années. Celui-ci est notre cinquième bulletin consacré au développement de la culture de la paix en Afrique. Les bulletins précédents ont été publiés en mars 2016décembre 2014avril 2014 et août 2012.

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a récemment tenu sa 766ème réunion. Elle a été consacrée au « Paysage africain de la paix et de la sécurité d’ici 2023« . Les thèmes suivants ont été abordés: amélioration de la gouvernance, utilisation des missions d’observation des élections, gestion efficace des ressources naturelles, développement économique équilibré, inclusion des jeunes dans les processus de paix, et inclusion de la paix, unité dans la diversité et la tolérance dans les curriculums de l’éducation. CPNN suit les initiatives de paix de l’UA depuis 2011.

L’Union africaine a récemment annoncé que le secteur du tourisme soutient environ 21 millions d’emplois en Afrique d’une valeur de plus de 160 millions de dollars, dépassant les secteurs manufacturier et bancaire réunis. CPNN a déjà fait un reportage sur un événement majeur du tourisme pour une culture de la paix qui s’est tenu à Johannesburg, en Afrique du Sud, en janvier 2015 et nous suivons le développement du tourisme pour une culture de paix dans le monde.

La Grande Muraille Verte, une initiative de reboisement qui traverse tout le continent africain, est récemment de retour dans les médias avec l’annonce d’un financement substantiel de la Banque Mondiale, de l’Union Européenne et de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture. C’est encore un autre projet de l’Union africaine. CPNN a d’abord rapporté sur le Grand Mur Vert en 2011 quand il a été initié par Wangari Matthai, Lauréate du Prix Nobel de la Paix. Le projet est né d’un mouvement qu’elle avait lancé au Kenya en 1977.

Un autre projet de reboisement, l’initiative « Plant a million trees« , est actuellement en cours en Zambie, plus au sud sur le continent africain. Jusqu’à présent, des pépinières ont été créées dans 12 écoles à Lusaka et le projet prévoit d’atteindre 720 écoles dans les deux prochaines années dans 60 districts du pays.

Les lecteurs de CPNN reconnaîtront la Fondation Felix Houghouet-Boigny, qui a récemment organisé un séminaire sur la culture de la paix à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. La Fondation était à l’origine de l’Initiative de l’UNESCO pour une culture de la paix en 1989, et CPNN était fier d’être invité en 2014 pour célébrer son 25e anniversaire. D’autres initiatives récentes de la Fondation comprennent une école pour la culture de la paix, un centre régional pour la culture de la paix et des clubs universitaires pour la paix et la non-violence.

Le Réseau panafricain des femmes pour la culture de la paix et du développement durable a récemment élu un nouveau président. Elle a annoncé que le réseau sera mis en place dans l’ensemble des neuf provinces du Gabon. CPNN a été témoin de la création du réseau en 2014.

De nombreuses initiatives de paix s’opposent à la propagation du terrorisme islamique en Afrique. Certains sont religieux, comme la Fondation Mohammed VI, basée au Maroc qui s’est réunie récemment en Côte d’Ivoire. Ils promeuvent « les sources originelles de l’Islam, qui est attaché à la paix, à la tolérance et à la coexistence pacifique dans la société ». D’autres initiatives sont laïques, telles que le Séminaire international post-Forum sur la paix et la sécurité en Afrique. Lors de sa récente réunion à Dakar, il a été présenté par un militant tunisien qui a appelé à une stratégie globale et multiforme, impliquant non seulement l’Etat mais aussi les populations en général.

La plus grande contribution de l’Afrique à la culture de la paix a été celle de Nelson Mandela. Ses contributions sont encore en cours de réalisation. Le ministre sud-africain des Relations internationales et de la Coopération, Lindiwe Sisulu, a annoncé que le prochain mandat de l’Afrique du Sud au Conseil de sécurité des Nations Unies sera consacré à l’héritage du président Mandela et à son engagement pour la paix. Lindiwe est la fille de Walter Sisulu, l’une des plus grandes militantes pacifistes sud-africaines et une proche camarade de Nelson Mandela dans la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud.

Bien que ces histoires sur la culture de la paix ne soient pas des «fast news», elles ont au moins été rapportées quelque part sur Internet en tant que «slow news». Cependant, nous devons imaginer que de nombreuses autres initiatives en faveur d’une culture de la paix ne se retrouvent jamais sur Internet, et que ce que nous voyons n’est que la partie émergée de l’iceberg. Nous sommes toujours à la recherche de reporteurs, donc si vous connaissez des initiatives qui ne soient ni reconnues, ni vulgarisées, qui sont donc passées sous silence, merci de nous les envoyer afin que nous puissions les publier sur CPNN.

      

LIBERTÉ DE L’INFORMATION


South Africa: Sisulu – UN Security Council Tenure Will Be Dedicated to Mandela’s Legacy

DISARMAMENT ET SECURITÉ


Global community responds to recent positive progress in Ethiopia, Eritrea relations

PARTICIPATION DÉMOCRATIQUE

US Conference of Mayors Resolution for Peace

DÉVELOPPEMENT DURABLE

En Amérique latine, l’agroécologie est une lutte profondément politique

ÉQUALITÉ HOMMES/FEMMES

 
Réseau Panafricain des Femmes pour la Culture de la Paix et le Développement Durable : Pour une culture de la paix

DROITS DE L’HOMME

USA: “It’s Time for Moral Confrontation”: New Poor People’s Campaign Stages Nationwide Civil Disobedience

TOLÉRANCE ET SOLIDARITÉ

Côte d’Ivoire: la Fondation Mohammed VI prône le retour aux sources de l’Islam à travers la doctrine achâarite

ÉDUCATION POUR LA PAIX

La culture de la non-violence bientôt au cœur des programmes scolaires libanais